Un peu d’Espéranto chaque jour ? Avec plaisir ! – Ĉiutage, iomete da Esperanto, plezure !

– – –

hodiauxa-jxurnalo(cliquer pour lire un exemplaire –
alklaku por malkovri ekzempleron de la gazeto)

 

Génial : Rafael LIMA a eu l’excellente idée de compiler des informations en Espéranto, en provenance de différents media, sous la forme d’un journal quotidien, joliment mis en page, au format PDF. Bravo ! Désormais, vous n’avez vraiment plus aucune excuse, si vous ne lisez pas un peu d’Espéranto chaque jour ! ^^

 

hodiauxa-jxurnaloCliquer pour télécharger le dernier exemplaire –
(j’ajoute aussi une vignette cliquable
dans la barre latérale droite)
Alklaku por elŝuti la lastan ekzempleron
(ankaŭ, vi trovos klakeblan bildeton
en la dekstra flanko de la blogo)

Publicités

Emouvant – Le (vrai !… ) message en Espéranto aux extraterrestres.

sonde voyager

Le 2 juin 1977, Ralph Harry, ambassadeur d’Australie auprès des Nations Unies, a enregistré en Anglais et en Espéranto le message suivant, destiné à être gravé sur un « disque d’or » (en réalité en cuivre) se trouvant dans les sondes « Voyager 1 » et « Voyager 2« .

 « Amikoj, mi parolas al vi el la planedo Tero. Mi reprezentas la landon Aŭstralio, la insulan kontinenton en la suda hemisfero de nia planedo. Ni strebas vivi en paco kun la popoloj de la tuta mondo, de la tuta kosmo, kaj labori kun ili por komuna bono de ĉiu viva estaĵo. Mi salutas ĉiun, kiu komprenas. Adiaŭ! »

 Après des heures de recherche et de vérifications, il s’avère que seule la phrase suivante figure sur le « disque d’or » (« Golden Record ») embarqué dans les sondes Voyager :

« NI STREBAS VIVI EN PACO KUN LA POPOLOJ DE LA TUTA MONDO, DE LA TUTA KOSMO. »

Grâce à Ralph Lindsay Harry, l’Espéranto fait partie des 56 langues qui « voyagent » désormais à des milliards de kilomètres de la Terre (incluant 5 langues anciennes qui ne sont plus parlées, et 4 variétés de Chinois), pour être écoutées par d’improbables « oreilles » extra-terrestres.

Voyager 1, qui  a officiellement quitté le système solaire en 2012, devrait passer au voisinage de l’étoile la plus proche dans… 40 000 ans…

Comme des heures de recherche ne sauraient être tout à fait vaines, voici la phrase prononcée par Harry, telle qu’elle est gravée sur le disque d’or :

(dankon al Aaron Irvine)

On peut écouter l’intégralité du disque notamment ici, grâce à ce superbe travail de mise en forme du M.I.T. La phrase prononcée en Espéranto par Ralph Harry se trouve à une minute après le début de la partie « Greetings 4 « .

Message a=ux extraterrestres en Espéranto, sondes Voyager(klaku la bildeton)

Un petit tour à New York City ? En Espéranto bien sûr !…

Encore une bonne manière d’apprendre l’Espéranto : voyager !

A moins que l’Espéranto ne soit le passeport pour le voyage.   ;-o))

Un petit tour à New York City ?

Avec Neil Blonstein !…

« Esperanto has brought me to 36 countries, where people guided me or hosted me for free. Most Esperanto speakers, who speak several languages, believe that this experience is only possible in Esperanto ».

« Esperanto portis min al 36 landoj, kie homoj gvidis au’ gastigis min senpage. La pliparto de esperantistoj, multlingvuloj, opinias ke nia sperto nur eblas per Esperanto ».

« L’Esperanto m’a emmené dans 36 pays, où des gens m’ont guidé ou hébergé gratuitement. La plupart des espérantophones, qui parlent plusieurs langues, pensent que cette expérience n’est possible que grâce à l’Espéranto ».

Neil Blonstein

J’ai trouvé cette vidéo grâce à riad_argane@framasphere.org (dankon!) . La vidéo et le commentaire de Neil figurent sur le site du Wall Street Journal.