Grammaire (je sais, vous aimez ça…) : la PMEG.

pmeg Bertimo(klaku)

Bien connue des espérantistes  : la « Plena Manlibro de Esperanta Gramatiko » (PMEG).

Ecrite entièrement en Espéranto, cette grammaire ne s’adresse peut-être pas tout à fait aux komencantoj. Mais tout espérantiste qui se respecte [ c’est à dire qui a un peu progressé ^^ ] finit toujours par arriver jusqu’à cet ouvrage remarquable de Bertilo Wennergren, consultable en ligne, téléchargeable au format PDF, ou « achetable » au format papier.

Je connais quelques allergiques à la grammaire, à qui je demande de ne pas fuir tout de suite ! Si ce livre est vraiment complet, il est aussi simple que possible : tous les termes que vous abominez, comme « substantif », « accusatif », « adverbe », etc, sont bannis et remplacés par « o-vorto », « n-finaĵo », « e-vorto », … , des expressions apparemment plus compréhensibles pour le commun des mortels.  ;-o)

« Tiu ĉi verko, […] celas ordinarajn Esperantistojn, kiuj volas studi la gramatikon, vortfaradon, skribon kaj elparolon de la Internacia Lingvo. Ĝi estas unuavice praktika lernilo, ne teoria verko por lingvistoj ».

Au passage, l’auteur tord le cou à cette « légende urbaine » colportée par la communauté espérantiste (moi y compris…) selon laquelle l’Espéranto ne comporterait QUE 16 règkes de grammaire… Ce n’est pas tout à fait exact…

Ce qui demeure, c’est que les règles de l’Espéranto sont tout de même nettement moins nombreuses que dans les autres langues…, et qu’elles ne souffrent aucune exception (on dit vite pour faire simple…).

Donc l’Espéranto reste la langue la plus facile à apprendre !… Et de loin…

Ĉu ne?...